Vassil sculpteur animalier

precedent

Oeuvres Expositions Artiste suivant

Home
Work
Exhibitions
Artist

facebook
"Tatanka"
"l'esprit des grandes plaines"
bronze, fondeur Chapon
H= 21, L= 35, P= 17 cm
Le vieux mâle était sûr de lui face à tous ces jeunes prétendants.

Le vent de la plaine lui fouettait les flancs.
Il était prêt à relever n'importe quel défi car il se savait le plus puissant des bisons du troupeau.



"Tatanka"
The old male my passions of him faced with all these young candidates.
The wind of the lowland whipped him sides.
It was ready to take up any challenge because it knew the most powerful of the buffaloes of the herd.






 





Tatanka

témoignage d'amateur:

     M. VASSIL m'ayant dit qu'il faisait aussi des oeuvres sur commande, je lui adressais à sa demande, le 1er juillet 2009, une description du BISON tel que je le voyais, l'appréhendais et souhaitais le voir réaliser.

     Ma vision de cet animal totem, liée à une vieille et persistante passion pour les amérindiens du nord, et en particulier pour les amérindiens des plaines, était non seulement physique mais aussi spirituelle, cet animal ayant pour ces nations statut de " dieu ".

     Tout en lui envoyant des photos d'un mâle d'un élevage de bisons en Limousin, j'écrivais ceci à l'artiste,

     " Je veux un mâle adulte, à forte carrure, tournant la tête d'un côté à 45 degrés, bien campé sur ses pattes, légèrement menaçant, non pas du fait de son agressivité, mais du fait de sa masse sombre et imposante, non statique, les pattes antérieures et postérieures légèrement décalées comme sur un pas...

     Il faudrait qu'il en impose
physiquement et spirituellement, de par lui même, sa masse sombre, sa carrure d'athlète des plaines, ses deux cornes courtes bien affûtées...inspirant un respect mâtiné de crainte physique de par ce qu'il est...avec quelques cicatrices sur le mufle et les flancs, un manteau de fourrure d'hiver bien fournie, abondante, frisée rustiquement, comme jeté sur ses épaules et ses reins d'airain... Un avant massif, large, puissant, campé sur deux pattes robustes, bien plantées, costaudes à en paraître courtes...

     Une croupe affinée, des pattes postérieures contrastant presque avec les antérieures, car presque fines quoique robustes, presque des pattes de pur sang ou d'antilope..., dénudées, poilues -velues mais presque nues car d'un poil court, d'une finesse contrastant avec l'avant, nerveuses, musclées car ce sont elles qui lui permettent de galoper à la vitesse du cheval..

     Cela doit vous éclairer effectivement sur ce bison force de la nature - "gourou" spirituel - nourricier etc...si proche des hommes tout en étant leur divinité.....humain à certains égards et si brut en même temps..

     "Le Bison incarne tout à mes yeux car il représentait tout pour les indiens des plaines d'Amérique du nord "

     Après de nombreux échanges, ce fut de ma part le renoncement la mort dans l'âme, pour divergences d'approches entre Jean VASSIL et moi . Je l'en informais le 11 janvier 2010

     Mais, finalement, M. VASSIL m'écrivait qu'il s'était lancé dans sa réalisation et qu'elle avançait.Heureux, rempli d'espoir, je réalisais combien il lui fallait de GRANDEUR d'AME pour tenter ainsi de comprendre et intégrer une autre vision.

     Le 1er mars 2010, je recevais des photos de la " maquette " en plastilline. Je relevais quelques points à modifier, améliorer, amender..Je passais ensuite à Paris spécialement afin de le voir et ajuster avec l'artiste.

Et TATANKA m'était livré à Londres le 1er juillet 2010.

     Ma vision du mythique bison a été concrétisée par Jean VASSIL dans le dialogue, l'échange - même chaud ! - et la tolérance combinés à son exceptionnel talent d'artiste sculpteur : c'est grâce à lui que matériellement TATANKA, l'AME ET L'ESPRIT DES PLAINES est physiquement " venu au monde ".
Son écoute, son ouverture d'esprit, sa sensibilité lui ont permis de réaliser une oeuvre montrant le BISON D'AMERIQUE dans sa double dimension.

     Animale, comme une force de la nature gérant sa sexualité vis à vis des jeunes qui montent, dans la banalité de sa condition de mâle dominant soumis à sa chimie endocrinienne et voué à la perpétuation de l'espèce...

     Spirituelle et totémique ainsi qu'il l'était aux yeux des Indiens des Plaines

     TATANKA ne me quitte plus

     Il constitue au quotidien en mon bureau une source inspirante de Sagesse et un facteur d'équilibre personnel..

 

MERCI ! GRAND MERCI JEAN VASSIL !

Et DU FOND DU COEUR : BON ANNIVERSAIRE !

Francis LAGOUTTE





plan du site liens presse
sitemap contact links press